Les Irrévérencieux

    Cie du Théâtre des Asphodèles

    Hors-les-Murs : du 12 au 20 février

    Port Louis
    Mercredi 20 à 19h : représentation tout public
    Sur une idée originale de Thierry Auzer, Luca Franceschi et Stéphane Lam
    Mise en scène et adaptation : Luca Franceschi
    Avec Samuel Camus, Lysiane Clément, Mathilde Dutreuil, Salla Lintonen,
    Yannick « Yao » Louis, Nicolas Moisy, Alexandra Nicolaïdis
    Compostion Beatbox : Nicolas « Tiko » Giemza
    Composition : Stéphane Lam
    Chorégraphie : Najib Guerfi
    Décors : Thierry Auzer, Alexandre Mercier
    Création lumière : Romuald Valentin
    Costumes : Malika Mihoubi
    Compagnie du Théâtre des Asphodèles
    Petit Bourg
    Mardi 12 à 14h : représentation (réservée aux scolaires) au lycée des droits de l’homme
    Gourbeyre
    Mercredi 13 à 15h : atelier en famille / pratique du Human beatbox et de la commedia dell’arte
    18h : représentation tout public
    Pointe Noire
    Jeudi 14 à 14h : représentation (réservée aux scolaires) salle Yves Rémy
    Saint Claude
    Mardi 19 à 14h : représentation tout public au Campus de saint Claude
    15h30 : regards croisés entre la Cie et Fred Demetrius
    Port Louis
    Mercredi 20 à 19h : représentation tout public

    Monsieur Pantalone rêvait d’une cité multiculturelle reposant sur l’échange, le partage et la mixité. Son projet babélien est un échec cuisant. Il se laisse séduire par le nouveau modèle proposé par le Duc Orlando : une société basée sur l’ordre, le plaisir éphémère, la consommation illusoire et des solitudes aménagées.
    Un monde apparemment parfait qui repose sur un système de rentabilité bien déguisé … Clins d’œil aux revendications et illusions contemporaines !

    Premier volet du triptyque du même nom, ces « Irrévérencieux » s’emparent de la tradition de la commedia dell’arte du XVI e siècle et la nourrissent de danse hip hop, de human beatbox et autres disciplines urbaines avec audace et vivacité.

    Les comédiens, acrobates et enjoués, jonglent avec les techniques pour les modeler et les renouveler. Il en résulte un spectacle impertinent au message de tolérance. Il sera joué hors-les-murs, aux quatre coins de l’île de Port-Louis à Pointe-Noire en passant par Saint-Claude, Gourbeyre et Petit-Bourg … L’Artchipel, Scènes de Guadeloupe !

    Vous aimerez également ...

    5

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *