Voukoum fait l’apologie du « Mas »

voukoum-dekatman

ff0b26d8cc0a38aa04fa31ecb5a7afaf

Le Mas-a-Roukou a rendu hommage aux Amérindiens, les premiers habitants de l’île que Christophe Colomb puis les colons européens ont chassés à leur arrivée. (Fl. B.)

En présence d’un public venu en nombre, samedi soir dans les jardins de L’Artchipel-scène nationale à Basse-Terre, le mouvman kiltirèl Voukoum a mis en valeur les Mas, à travers son traditionnel Dékatman-Mas. Le groupe Voukoum lance ainsi le carnaval, et par là même les festivités liées à son 30e anniversaire.

24e368afbc3cf56da855e3fc3fa16bfd

Le Mas-Bamou (bœuf) a fait allusion aux différentes races de bovins importés, dont ceux qui proviennent des îles hispanophones, Porto-Rico en particulier. (Fl. B.)

2aefbe8c1ea8ce28cb23084100062aa3

Plusieurs milliers de personnes avaient fait le déplacement samedi soir dans les tribunes des jardins de L’Artchipel. (Fl. B.)

Consulter l’article France Antilles

Vous aimerez également ...

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *