Une saison singulière

Le mot du Directeur

En attendant de pouvoir vous souhaiter la bienvenue dans notre théâtre, nous avons vécu des moments, de doute, de découragements, au point de se demander si des forces invisibles ne bouleversaient pas tous les plans ; que l’ouverture tant attendue ne se retrouverait pas suspendue dans le temps, telle une star qui ménagerait son entrée en scène.

Toutes ces turpitudes ont parfois fait passer cette crise sanitaire au second plan.

Nous pensions à vous, cher public, mais aussi et surtout aux artistes, aux créateurs, aux techniciens, que toute cette situation a souvent placés dans une totale précarité.

Le Conseil départemental de la Guadeloupe, propriétaire des lieux, et le ministère de la Culture à travers la DAC Guadeloupe, ont amené le budget ; les différents cabinets, les prestataires, les ouvriers-artisans, leur savoir-faire, pour la rénovation du lieu, vieux de 25 ans. Rappelons que L’Artchipel – Scène nationale de la Guadeloupe ouvrait ses portes en décembre 1996, sous la direction de Mme Claire-Nita Lafleur.

Et voilà, nous y sommes, un bâtiment quasiment rénové, en attendant de bénéficier du studio de danse et de la salle Sonny Rupaire, notre grand poète, à qui nous rendrons hommage. Dans notre « Igname brisée », il continue à nous couvrir de toute sa bienveillance, tant qu’il s’agit de culture, d’art, d’oeuvres de l’esprit.

Durant cette saison, (et celles à venir) nous avons beaucoup de choses et de temps à rattraper, de travaux artistiques mis en suspens, depuis deux longues années.

Nous avons hâte de vous présenter tous nos projets Dans et Hors les Murs, le festival #Jénès, la pratique amateur, tout ce qui fera que ce théâtre soit encore mieux implanté sur tout le territoire de la Guadeloupe.

Tout en travaillant à l’émergence de nouveaux talents, nous rendrons aussi hommage aux grandes personnalités de l’art et de la culture de notre territoire: Maryse Condé, Simone Schwarz-Bart, et Frantz Succab pour l’écriture, Yves Thôle, Les Aiglons et bien d’autres pour la musique…

Nous mettrons l’accent sur les Arts de la rue et de l’espace public, une forme d’expression bénéficiant d’une excellente réceptivité chez les publics et un fort intérêt dans le milieu artistique, avec, pour ne citer qu’eux, le Collectif HEDO, que nous accompagnons depuis deux ans. De même pour le Cirque contemporain en apportant notre soutien aux associations Métisgwa, La Sa Yé et le Gwada Circus.

Un programme dense que je vous invite à découvrir en détail sur notre Site Internet www.lartchipel.com et sur les réseaux sociaux.

Soyez les bienvenus à L’Artchipel – Scène nationale de la Guadeloupe.

Gérard Poumaroux,
Directeur de L’Artchipel.