L’impossible procès

    Dates :  Jeudi 13 décembre 2018
    Heure : 20h
    Lieu : salle Anacaona
    La Billetterie en ligne est fermée. Il reste des places en vente, uniquement par téléphone et sur place.
    L’impossible procès. Le théâtre au service de l’histoire…
    La Guadeloupe de 1967 se relève douloureusement du cyclone Inès de 1966. Une grande partie des guadeloupéens mène une vie de misère (chômage, habitat insalubre, démographie élevée…). A cela s’ajoute un climat d’injustice notamment durant la période électorale dominée par des fraudes régulières organisées par les autorités locales.

    Les élections de mars 1967 nourrissent les tensions. Gerty Archimède, première femme Noire avocate se voit privée de sa victoire.
    Les 26 et 27 mai 1967, une simple grève d’ouvriers du secteur du bâtiment s’achève tragiquement. Des forces de l’ordre tire à balle réelle.
    On dit que c’est le G.O.N.G. (Groupe d’Organisation Nationale de la Guadeloupe), mouvement subversif est le principal groupement susceptible d’exploiter à son profit l’émeute de la population.
    S’en suivent des arrestations arbitraires, tant en Guadeloupe qu’en France hexagonale.
    Dix-huit guadeloupéens se retrouvent ainsi devant les tribunaux, pour un crime qu’ils n’ont pas commis, sinon celui de dénoncer un système colonial accablant à travers ce procès.
    Se retrouvent à la barre Aimé Césaire, Jean-Paul Sartre, Paul Vergès, Rosan Girard, Paul Valentino, Henri Nadir-Rousseau et bien d’autres…

    impossible
    C’est à partir du texte de l’écrivain Lafages, que le metteur en scène Luc Saint-Eloi retranscrit la juridiction d’exception du lundi 19 février au vendredi 1er mars 1968.
    « La création artistique permet de contribuer à la renaissance de nos valeurs et au maintien de l’honneur et du respect » Luc Saint-Eloi.
    Qui sont ces hommes ? Que leur reproche-t-on ? Pourquoi une juridiction d’exception ? C’est à l’occasion du cinquantenaire du procès que L’Artchipel, scène militante co-réalise en partenariat avec le Conseil régional de la Guadeloupe, la restitution libre du procès exceptionnel, composé d’une soixantaine de personnages et interprétés par une vingtaine de comédiens.
    Un texte de Guy Lafages d’après « Le procès des Guadeloupéens », Éditions L’Harmattan.
    Mé 67,
de Raymond Gama & Jean-Pierre Sainton, « Bagatelles avant et après… » de Félix Rodes
    Autres ressources : presse, enquêtes et documentation personnelle.
    Adaptation et mise en scène : Luc SAINT-ELOY
    Directrice de production : Astrid SIWSANKER
    Création Lumière : Stéphane LOIRAT
    Ingénieur du son : Yvan BOUSSEGOUTTE
    Régisseuse vidéo : Eve LIOT
    Musique/Enregistrement voix /Habillage sonore Mixage/ Mastering : Daniel TREPY
    Assistant Technique : Félix DENIS
    Cadreuse : Sara Bouyain
    Illustrations : Hailé SAINT-ELOY
    Graphisme : Harold Gene
    Costumes : Toit Monde Production
    Décor : Ateliers du SERMAC
    Comédiens : Izabelle LAPORTE, Cédric TUFFIER, Ruddy SYLAIRE, José ALPHA, Caroline SAVARD, Harry BALTUS, Boris BALUSTRE, Éric DELOR – Alex DONOTE, Yohann PISIOU, Michel ULLINDEAH, Charly LÉRANDY, Marc-Julien LOUKA, Delphine LACOUQUE, Dominik BERNARD, Sully GÈNE, Alain VERSPAN

    Vente de billets en ligne

    Voir le Plan de la salle Anacaona

    Votre billet doit être imprimé afin d’être reconnu électroniquement lors de votre arrivée sur site.
    Les tarifs « Abonnés » stipulent que vous aviez déjà acheté votre carte d’abonnement personnelle en 2017/2018. Vous n’aurez donc pas à renouveler d’abonnement pour la saison 2018/2019.
    Le tarif normal pour les plus de 25 ans.
    Le tarif réduit est accordé aux moins de 25 ans, aux intermittents du spectacle, aux bénéficiaires du R.S.A, aux demandeurs d’emploi, aux bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé et à leurs accompagnateurs (un seul par allocataire).
    Le tarif Libre est réservé aux personnes ayant acheté une carte d’abonnement seule (20€) en 2017/2018 (pas de renouvellement pour la saison en cours).
    Le tarif groupe (non abonné) est accordé aux groupes constitués de dix personnes (ou plus).
    Un justificatif ainsi qu’une pièce d’identité vous sera demandé à l’entrée du spectacle.
    Votre carte d’abonnée vous sera demandé à l’entrée du spectacle.

    Vous aimerez également ...

    1

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.