EDDIE ARNELL

    Dates :  Samedi 19 octobre
    Heure : 20h
    Lieu : salle Anacaona
    Scolaire:  Vendredi 18 octobre à 9h30

    Théâtre 

    Comédien, auteur, metteur en scène et enseignant de théâtre, Eddie Arnell revendique un théâtre « métissé », théâtre total où le chant, les rythmes, les danses, et les textes empreints de créolité s’ouvriraient encore sur d’autres formes de métissages dans une démarche contemporaine.

    D’entrée de JEU, la scène livre un défilé de genres et de registres, où les acteurs, indécis s’incarnent et se désincarnent, tiraillés entre un théâtre populaire, comique et lucratif qui plaît au plus grand nombre et cet autre théâtre dramatique et contemporain, plus élitiste et fâcheusement moins rentable. La scène ouvre le champ des possibles. De tous les possibles, où tous les Théâtres font leurs représentations. Elle met en lumière des entremêlements d’obscurantisme, de guerres de clochers, d’étiquettes et de dogmes que pour mieux magnifier un Théâtre-Total et les publics qu’il traine.

    À travers les corps, les postures, les masques, les chants, les danses et les voix chorales, chacun tentera à coups de chair et de sang, de se dire et de se dédire, selon qu’il se sente dans le chant assis des Hommes ou dans l’intimité inquiète de sa parole une et indivisible.

    Voilà donc encore une fois sur scène, ce nouveau geste du vivant ou plus dramaturgiquement
    encore, l’approche d’un « BIGUIGI » de personnages, pris dans la dimension existentialiste de leur condition.

    L’identité, l’ennui, l’anxiété, le choix, l’autre, la subjectivité, l’engagement, la révolte, l’existence et la
    mort, s’inviteront donc tour à tour sur scène. Il s’agit donc de comprendre l’homme et les « faux-théâtres » de son drame, de déconstruire tous les registres, les repères et les mystères de l’âme.

    Mais entendront-ils, aussi fortement les voix-répliques, voltigeant des gorges de la Négritude, de la Créolité et de l’Antillanité ? Quand les comédiens lanceront leurs cris d’opprimés, leurs vides, leurs nus et leurs silences, le spect’acteur entendra-t-il l’appel à une Poétique du Divers ?… Y percevra-t-il comme un écho césairien, offrant sa nouvelle grille de lecture à la face d’un monde trop rempli de francité à son goût ? »

    Comédiens : Eddie Arnell, Brigitte Salbert, Mario Laurence, Montserrat Boy Castey, Michel Aristide

    Projet de création aidé par la DAC Guadeloupe

    Vente de billets en ligne

    Voir le Plan de la salle Anacaona

    Votre billet doit être imprimé afin d’être reconnu électroniquement lors de votre arrivée sur site.
    Les tarifs « Abonnés » stipulent que vous aviez déjà acheté votre carte d’abonnement personnelle en 2018/2019. Vous n’aurez donc pas à renouveler d’abonnement pour la saison 2019/2020.
    Le tarif normal pour les plus de 25 ans.
    Le tarif réduit est accordé aux moins de 25 ans, étudiants, 65 ans et plus, artistes et intermittents du spectacle, bénéficiaires du RSA, demandeurs d’emploi et bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé (abonné.e.s et non abonné.e.s)*
    Le tarif AboLibre s’adresse aux « pleins tarifs » qui ne souhaitent pas trop s’engager : moyennant un droit d’entrée de 20€ vous bénéficierez également de bénéficier de tarifs spéciaux..
    Le tarif groupe (non abonné) est accordé aux groupes constitués de dix personnes (ou plus). Un justificatif ainsi qu’une pièce d’identité vous sera demandé à l’entrée du spectacle. Votre carte d’abonnée vous sera demandé à l’entrée du spectacle.

    Vous aimerez également ...

    0

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *