CONGO JAZZ BAND

    Théâtre & Musique 

    vendredi 16 et samedi 17 octobre 20 | 20h00

    L’Artchipel s’invite… à l’auditorium Jérôme Cléry (Basse-Terre)

    Tarifs : 15 / 10 €
    Billets en vente dès maintenant à L’Artchipel : 0590 99 97 22, ou sur : www.lartchipel.com
    Ouverture de la billetterie sur site 2h avant le début de la représentation

    Texte : Mohamed Kacimi
    Mise en scène et scénographie : Hassane Kassi Kouyaté
    Assistante à la mise en scène : Astrid Mercier
    Direction musicale : Dominique Larose
    Avec : Alvie Bitemo, Dominique Larose, Miss Nath, Abdon Fortuné Koumbha Kaf, Marcel Mankita, Criss Niangouna
    Création numérique : David Gumbs | Création lumières : Cyril Mulon | Costumes : Anuncia Blas

    Faire entendre ce tumulte, la grande rumeur de ces voix qui dessinent la géographie et l’histoire intimes du Congo.
    Mohamed Kacimi

    Du caprice de Léopold II, ce roi des Belges obsédé par l’idée d’avoir une colonie, à l’assassinat de Patrice Lumumba quelques mois après l’Indépendance tant espérée, Congo Jazz Band retrace près d’un siècle de cette histoire tragique.
    Ni réquisitoire, ni leçon d’histoire, la nouvelle création d’Hassane Kouyaté est avant tout un grand conte contemporain, un récit qui s’appuie sur la rumba congolaise dite “musique des indépendances” pour “orchestrer le tragique et vivre d’humour”.
    Entre théâtre et concert, ce Congo Jazz Band qui casse les codes inverse les rôles, et interroge nos biais, nous aide à comprendre comment et pourquoi ce pays si béni par les dieux est tombé à ce point aux mains des diables.

    Écrire pour le théâtre, revient à remuer le couteau dans la plaie. C’est jouer avec le feu. Mohamed Kacimi

    Enfant d’un pays africain, l’Algérie, fracassé par la colonisation, Mohamed Kacimi rêvait d’habiter ce trou dans la mémoire collective : la colonisation. Lorsque Hassane Kassi Kouyaté lui propose d’écrire une pièce sur le Congo, c’est pour lui l’occasion d’affronter, avec franchise, ce passé qui ne passe pas.
    Pour Congo Jazz Band, il s’est nourri d’essais sur l’histoire du Congo et sur les mécanismes de la colonisation et a fait évoluer son texte au gré de ses échanges avec le metteur en scène mais aussi en « observant » sa mise en voix par les artistes.

    Réservez votre billet en ligne

    Vente de billets en ligne

    Production Les Francophonies – Des écritures à la scène.
    Coproduction : Cie deux temps Trois mouvements, Tropiques Atrium-Scène nationale de Martinique ; Les Récréâtrales ; Le Manège-Scène nationale de Maubeuge.
    Avec le soutien de l’Office artistique de la région Nouvelle-Aquitaine-OARA ; de la Commission internationale du théâtre francophone-CITF; de la Chartreuse-CNES.
    Un spectacle accueilli en co-diffusion avec Tropiques Atrium Scène nationale de Martinique et la ville de Basse-Terre (Guadeloupe).

    Programme du spectacle

    https://www.lartchipel.com/wp-content/uploads/2020/10/FDS-CONGO-JAZZ-BAND-16-17-OCT.pdf

    Dossier de Présentation :

    https://www.lartchipel.com/wp-content/uploads/2020/10/Congo-Jazz-Band-L-Artchipel-16-17-oct-20-DP4.pdf

    Bande-annonce et extrait

    Podcast

    De vive(s) voix “Congo Jazz Band” au Festival Zébrures d’Automne de Limoges. rfi :
    https://www.rfi.fr/fr/podcasts/20200928-congo-jazz-band-festival-zebrures-automne-limoges

    Hassane Kouyaté était l’invité de notre tiKozé a Kaz le 18 juin dernier :
    https://fr-fr.facebook.com/Lartchipel/videos/3090632834316095/

    Presse

    L’histoire coloniale du Congo racontée et chantée par Congo Jazz Band :
    https://www.rfi.fr/fr/culture/20200930-lhistoire-coloniale-congo-racont%C3%A9e-chant%C3%A9e-congo-jazz-band-hassane-kouyat%C3%A9

    Congo Jazz Band “Orchestrer le tragique et vivre d’humour”
    https://www.nonfiction.fr/article-10504-congo-jazz-band-orchestrer-le-tragique-et-vivre-dhumour.htm

    Hassane Kouyaté : « Il y a une histoire qui nous appartient à tous, à l’Humanité même » [INTERVIEW] :
    https://toutelaculture.com/spectacles/theatre/hassane-kassi-kouyate-interview-francophonies-2020/

    Théâtre : Pour Hassane Kouyaté, « la francophonie est tout sauf un ghetto » [INTERVIEW] :
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/09/23/theatre-pour-hassane-kouyate-la-francophonie-est-tout-sauf-un-ghetto_6053359_3212.html

    Pour aller plus loin…

    Le laboratoire du Zèbre autour de Congo Jazz Band et du thème de la colonisation.
    Patrice Yengo (anthropologue politique), Arielle Nzouwé Ngango (doctorante – Université de Limoges), Mohamed Kacimi (auteur) et Hassane Kassi Kouyaté (metteur en scène) interviendront ensemble sur le thème de la colonisation. Cette thématique, appréhendée comme notre Histoire commune, permettra aux invités de discuter de son impact dans notre société contemporaine tout en s’intéressant à sa connectivité avec le monde de la musique.
    Le laboratoire du Zèbre est issu d’une collaboration entre l’Université de Limoges et Les Francophonies – Des écritures à la scène. Autour de l’historien Loïc Artiaga et de la géographe Nathalie Bernardie Tahir, un artiste invité par le Festival revient avec un chercheur sur les thèmes historiques, philosophiques, sociaux que questionne son spectacle.
    https://www.theatre-contemporain.net/embed/WTicfTWL

    Vous aimerez également ...

    0

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *