H D N – Histoire de Nègre d’Édouard Glissant

    Arts mêlés : théâtre, musique, conte │ Compagnie Siyaj, Gilbert Laumord

    scolaires – vendredi 29 avril

    Samedi 30 avril | salle Jenny Alpha ♦ 19h

    Cinquante ans après sa création, voici la première production professionnelle d’Histoire de Nègre d’Édouard Glissant et de son « Groupe de Théâtre de l’Institut Martiniquais d’Études ». Une histoire de l’oppression des luttes noires qui gagne, aujourd’hui encore, à être racontée…

    – « Est-ce que la cour dort ? demande Édouard Glissant avec insistance.
    – Si la cour ne dort pas réveillez-vous dans le sommeil dont vous ne dormez pas et trouvez en vous la force de vous lever pour raconter votre propre histoire, bande de ronfleurs ! »

    L’homme invite son auditoire à vivre l’histoire, à s’en emparer comme dans les cinémas d’antan lorsque le public « supportait » les gentils et haranguait les méchants. Mais ici vous ne verrez ni Django, ni Zorro : cette histoire qui se nourrit de la littérature postcoloniale comme de la vraie vie est la vôtre ! 

    C’est une histoire faite de sang, de chaine, de domination et de luttes pour la liberté et l’équité.

    S’inscrivant dans le sillage du chantre de la créolisation, le metteur en scène qui s’attache à défendre un théâtre contemporain à la fois ancré dans la tradition caribéenne et ouvert sur le monde puise dans les codes et traditions du conte et des « Lawonn » pour nous offrir un spectacle transversal, une création populaire qui nous touchera au plus profond de nous, quelles que soient nos appartenances et origines… 

    Une histoire pour se reconnecter aux héros dont nous avons tant besoin… à nos ancêtres. Une longue marche épique partie de notre mère l’Afrique, à travers les chemins tortueux de la diaspora.

    Une poétique de l’errance empreinte d’une tonalité et d’une verve joyeusement désespérées.

    Une geste palpitante et cosmogonique que Gilbert Laumord et la compagnie Siyaj comptent bien faire résonner dans l’intimité de la salle Jenny Alpha.

    Texte d’Édouard Glissant et du groupe de théâtre de l’Institut Martiniquais d’Études.
    Adaptation, direction artistique et mise en scène : Gilbert Laumord
    Conseillère dramaturgique : Emily Sahakian
    Directeur musical et interprète de divers rôles : Klòd Kiavué
    Comédien·ne·s : Lucile Kancel, Varenthia Anthoine, Harry Baltus,
    Chants, jeu, musique, boulagyèl : 15 membres de VOUKOUM- Mouvman Kiltirèl Gwadloup
    Scénographie et Assistante à la mise en scène : Bénédicte Marino
    Costumes : Ludovic Bibeyron
    Lumière : Roger Olivier
    Musique : Jean-Michel Lesdel
    Co-compositeurs : Harry Baltus, Lucile Kancel
    Réalisation infographique : Junsunn Lo
    Son : Steve Lancastre
    Direction de production : Elvia Gutiérrez

    Durée 75 min. environ │ Tous publics
    Production : Compagnie SIYAJ Théâtre d’île en monde.
    Coproduction L’Artchipel scène nationale de Guadeloupe. Partenariats : Centre Culturel et Sportif Emmanuel Albon et Voukoum – Mouvman Kiltirèl Gwadloup

    Réservez vos billets

    Vente de billets en ligne

    Pour aller plus loin

    Cater, Suzy. « Histoire de nègre ou le début d’une “aventure théâtrale” avec Édouard Glissant et l’Institut Martiniquais d’Études: Entretien avec Juliette Éloi-Blézès. »Nouvelles Études Francophones », vol. 30 no. 2, 2015, p. 42-56. Project MUSE

    Téléchargez le fichier PDF

    Vous aimerez également ...

    2

    1. Merveilleux ! Vivement de faire le voyage en compagnie de ces fabuleux et talentueux comédiens même s’il sera douloureux.  » Le présent a un long passé. »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *